Luxembourg Creative Forum, Innover et Entreprendre

Ne plus afficher

Fermer

Aide

Que votre inscription soit ou ne soit pas prise en charge par votre employeur, la 1ère étape est de créer votre compte individuel en complétant avec vos coordonnées de facturation. Il vous suffira ensuite de vous y connecter afin de vous inscrire/participer à une rencontre LUXEMBOURG CREATIVE.

De Transinne à Rio : traçabilité intelligente pour le transport de produits à haute valeur ajoutée

Orateur(s) : Sergio Castro, Locus Traxx Worldwide
Date : Le 15/05/2014 de 12h à 14h
Lieu : Arlon Campus Environnement - Route de Longwy 185, 6700 Arlon
Thématique : Agro-Alimentaire Biotech ICT Logistique Spatial

Vous souhaitez être mis au courant des conférences sur le même thème ?

Sergio Castro pour la société LOCUS TRAXX WORDLWIDE nous a présenté un service de traçabilité intelligente qui permet de suivre en temps réel le transport de produits à haute valeur ajoutée (des produits agro-alimentaires, des médicaments, des fleurs, du matériel informatique, etc.). Que ce soit par voie terrestre, marine ou aérienne, différentes informations peuvent être enregistrées et analysées : la géolocalisation du container, la consommation de fuel, la température, l’humidité dans l’air, etc. Le système intelligent transmet les datas via des antennes satellites et/ou GSM. Jusqu’à 16 senseurs, accompagnés d’une batterie, peuvent être placés dans le container afin de récolter l’information et ce durant 120 jours. Elles sont immédiatiement envoyées sur une plateforme qui les confronte à 600 règles. Deux réponses résultent de ce traitement : un rapport (ex : une baisse de température due à une ouverture des portes pour le déchargement de la marchandise au point souhaité) ou l’envoi d’une alerte afin de corriger l’erreur (ex : une baisse de température due à une ouverture des portes non-justifiée). C’est ainsi que 2,8 millions d’informations peuvent être traitées par seconde.

 

La plus value du service résulte dans une meilleure traçabilité, une perte limitée des produits, une facilité de coordination de la chaîne logistique ou encore un renforcement de la gestion de la sous-traitance. La rencontre s’est poursuive par une série de questions techniques (le positionnement des capteurs, les évolutions techniques envisagées, etc.), des questions légales (l’utilisation par la société des données récoltées), des questions environnementales (le recyclage des capteurs en fin de vie) ou encore par une comparaison de l’utilisation du service entre les Etats-Unis et l’Europe.