Luxembourg Creative Forum, Innover et Entreprendre

Ne plus afficher

Fermer

Aide

Que votre inscription soit ou ne soit pas prise en charge par votre employeur, la 1ère étape est de créer votre compte individuel en complétant avec vos coordonnées de facturation. Il vous suffira ensuite de vous y connecter afin de vous inscrire/participer à une rencontre LUXEMBOURG CREATIVE.

L'e-santé, ou quand la technologie se met au service du patient

Orateur(s) : Avec l'ULiège, Microsys, Centexbel, le WELL, et le Green Hub
Dans le cadre de la Semaine Smart Lux, en collaboration avec le WEX
Date : Le 08/02/2018 de 16h30 à 19h30
Lieu : WEX, Rue des Deux Provinces,1, 6900 Marche-en-Famenne
Thématique : Biotech Innovation

Vous souhaitez être mis au courant des conférences sur le même thème ?

La première partie de notre conférence était consacrée au projet wearIT4health, projet Interreg Euregio Meuse-Rhin.

Comme l’a expliqué Annick Pierrard, European Project Manager à l’Interface Entreprises-Université de l’ULiège, l’ambition de ce projet est avant tout de ramener le patient au cœur du système de soins de santé  et lui garantir un suivi optimal durant son hospitalisation. Comment ? En créant un moniteur portable à multi-capteurs intégrés, qui est confortable pour les patients hospitalisés et compatible avec l’infrastructure IT des différents hôpitaux de l’Euregio Meuse-Rhin. Notre première oratrice nous a ensuite présenté les différents partenaires qui forment un consortium très complémentaire au niveau des compétences (voir slides).

Dorothée Coppieters (Microsys), coordinatrice scientifique du projet, et Virginie Canart (Canart), ingénieur de projet, nous ont ensuite présenté les développements scientifiques, démonstrations à l’appui. A la base du projet, il y a d’abord eu toute une partie d’analyse des besoins des utilisateurs, de ce qui existait déjà sur le marché, et aussi des exigences en matière de certification. Ensuite, il y a la recherche et le développement sur les capteurs.  L’enjeu est de pouvoir intégrer tous les capteurs sur un seul support, d’intégrer l’électronique dans un produit étanche (car le patient devra pouvoir aller sous la douche par exemple). Il y a aussi tout l’aspect « données » : en effet, celles-ci vont devoir être stockées et sécurisées.  Il faudra aussi veiller à optimiser l’interprétation de ces données via le développement d’algorithmes pertinents. Pour le développement et la validation des capteurs, les responsables du projet sont partis sur deux bases : les capteurs existant déjà chez certains partenaires mais pas commercialisables, et les capteurs disponibles de façon plus commerciale. Le challenge est important, dans la mesure où beaucoup de contraintes sont présentes telles que le confort à garantir, l’étanchéité, ou encore le maintien.

L’équipe scientifique travaille actuellement à l’amélioriation du packaging et de l’autonomie. A terme, on pourrait imaginer une intégration des smartphones au système. Affaire à suivre, donc !

Plus d’informations sur le projet : http://www.wearit4health.com/

 

Dans une seconde partie,  Lara Vigneron, coordinatrice du WELL, le living lab wallon dédié à l’e-santé, nous a proposé de répondre à la question clé suivante : « Comment innover pour que les produits et services rencontrent les besoins et attentes des patients et professionnels de la santé ? »

Selon notre oratrice, il est impératif de penser l’innovation non pas POUR les utilisateurs, mais AVEC les utilisateurs.  L’approche Living Lab et ses méthodes participatives va d’ailleurs tout à fait dans ce sens et est divisée en trois étapes : l’exploration, la co-création, et la phase de test ou d’évaluation. Lara Vigneron nous a ensuite présenté différents cas d’étude pour des commanditaires tels que le CHR de la Citadelle et des technologies de localisation à l’hôpital,  l’Université de Liège et les technologies de détection de la dépression post partum chez les mamans,  le Réseau Santé  Namur et les besoins des personnes atteintes de maladie mentale,  ou encore Axa Assistance et le télémonitoring pour des patients souffrant de maladie chronique.  Le WELL développe aussi un projet en collaboration avec le CHU de Liège et l’ULiège nommé « Easy-P » , destiné à simplifier la mesure du volume d’urine sur 24 heures dans le cadre de suivis médicaux.

Plus d’informations : http://well-livinglab.be/

Enfin, parce que le jeu vidéo sert aussi à sensibiliser à des problématiques autour de la santé, nous avions invité Julien Monart, animateur du Green Hub. En collaboration avec Hénallux, le WEX et de nombreux partenaires, le Green Hub avait organisé en novembre 2017 un e-challenge basé sur la santé. L’objectif ? Les participants avaient 42 heures pour créer un jeu vidéo sur les thèmes « Vis ma vie  de » et « Je suis acteur de ma santé ». Les objectifs étaient les suivants : faire de la prévention, induire un changement de comportement, et récolter des données.

Jefferson Frenay, étudiant en jeux vidéo à la Haute Ecole Albert Jacquard avait participé avec son équipe à la Game Jam 2017. Il nous a partagé son retour sur l’expérience  qu’il a vécue au mois de novembre dernier.  L’ambition de leur jeu « Drug’s dependencies » était de faire vivre au joueur ce que c’est de lutter contre une dépendance.

Ils ont eu de bons retours des utilisateurs qui ont apprécié l’ambiance particulière mise en place par l’équipe.

 

Plus d’informations : http://green-hub.be/  

https://e-challenge.be/

 

Retrouvez l'ensemble de la présentation du projet wearIT4health (ULiège, Centexbel et Microsys) :

LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé from LUXEMBOURG CREATIVE
Parcourez aussi les slides proposés par le WELL (Lara Vigneron) :

LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé (2) from LUXEMBOURG CREATIVE
Retrouvez les slides présentés par Julien Monart (Green Hub) :

LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé (3) from LUXEMBOURG CREATIVE
Voici enfin la présentation de Jefferson Frenay,  étudiant en jeu vidéo (Haute Ecole Albert Jacquard) :
LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé (4) from LUXEMBOURG CREATIVE