Orateur(s)
Pr Edwin ZACCAI Professeur (ULB)
Philippe GILSON Directeur (ACTES asbl)

2 degrés : Les sociétés face aux changements climatiques

Résumé

Ce jeudi 22 avril, LUXEMBOURG CREATIVE a invité Edwin ZACCAI (professeur à l’ULB) et Philippe GILSON (directeur de l’ASBL ClimACTES) à parler du réchauffement climatique.

Dans un 1er temps, Philippe GILSON a pris la parole pour parler de l’ASBL ClimACTES et surtout de  son « Université d’Été », qui aura lieu du 3 juillet au 18 juillet 2021.

Tout le monde se souvient des manifestations pour le Climat qui se sont déroulées en janvier 2019. De cette prise de conscience massive de la population doivent se dégager des actions ambitieuses. Que faire pour renverser la tendance ? L’ambition de ClimActes est justement de faciliter le passage à l’acte des citoyen.ne.s pour atténuer le réchauffement climatique dans le respect de la justice sociale. L’orateur a ensuite parlé des objectifs stratégiques de l’ASBL : tout d’abord, il est possible pour les citoyens d’agir sur la réduction des émissions GES et ce, dans le domaine des transports (éco-mobilité), du résidentiel (rénovation des bâtiments), de l’agriculture (alimentation durable) et de l’énergie (énergies renouvelables). ClimACTES s’intéresse également à la reforestation, la finance ainsi que l’éducation qui sont des leviers importants pour réussir cette transition et que des actions citoyennes peuvent influencer. La justice sociale est le 2ème grand objectif stratégique de l’ASBL, en favorisant notamment une « approche inclusive ». Ce volet est détaillé dans les slides de la présentation, accessibles en bas de cette page.

L’Université d’Été « ClimACTES 2021 »  a pour ambition de rassembler une centaine de personnes, en résidentiel et durant 2 semaines, pour réfléchir ensemble à des actions concrètes à mettre en place pour lutter contre le réchauffement climatique. Au programme : des cours, des tables rondes, des visites de terrain, des ateliers et des moments de détente. Au terme de ces deux semaines, 8 projets concrets et ambitieux devraient voir le jour. Pour plus de renseignements ou pour vous inscrire, n’hésitez pas à consulter le site de ClimACTES.

Le professeur Edwin ZACCAI a pris le relai de la rencontre-conférence pour évoquer le problème du réchauffement climatique de manière plus théorique.
Il a d’abord commencé sa présentation en parlant du changement climatique anthropique et en rappelant ce qu’est l’effet de serre. Au moyen de graphiques, de cartes et d’images commentés en détails, il a dressé un état des lieux de l’évolution des émissions dans le monde, de leur répartition ainsi que leurs impacts. Quelles sont les scénarios possibles avec les projections actuelles ? De profondes inégalités (entre les pays, entre les habitants et même entre les générations) existent toujours et leur prise en compte est nécessaire dans les politiques climatiques.
L’orateur a également parlé de la triple dépendance aux énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) : dépendance technique, économique et culturelle. Notons que malgré une hausse des énergies renouvelables ces dernières années, il y a au niveau mondial encore 80% des énergies qui est fournie par les énergies fossiles. L’électricité ne représente que 27% des GES dans le monde (2020) et n’est donc qu’une partie du problème.
Le Professeur ZACCAI a ensuite parlé des réponses structurelles et politiques publiques possibles, toujours en agrémentant sa présentation avec de nombreux exemples et cas concrets d’actualité.
Cinq modes d’engagement ont été évoqués et expliqués par l’orateur, parmi lesquels : le changement institutionnel, les solutions des entreprises, les mouvements de Transition et mobilisations civiques, les mobilisations radicales et enfin, les changements de conscience.

La rencontre-conférence s’est conclue par le traditionnel » questions-réponses » aux orateurs, moment convivial où les participants peuvent prendre la parole en ligne.

Merci aux nombreux participants, près d’une soixantaine au total, d’avoir pris part à cette rencontre enrichissante !

Vous pouvez retrouver les slides de présentation ci-dessous :

Une université d'été consacrée au réchauffement climatique - ClimACTES - se tiendra au Sart-Tilman à Liège du 3 au 18 juillet prochains. Elle est destinée aux jeunes (20-35 ans) et son ambition est de lutter contre le réchauffement climatique et d'accélérer la transition écologique et solidaire. Plus d’infos ici. Philippe Gilson présentera ce projet en guise d'introduction à la conférence du Pr Edwin Zaccaï (ULB) qui participera à ClimACTES.

La température terrestre a déjà augmenté d’un degré depuis l’époque préindustrielle. Les émissions de carbone liées aux activités humaines en sont les premières responsables. Des bouleversements climatiques sont en cours et leurs impacts ne vont que s’aggraver. Il est presque sûr que nous ne tiendrons pas l’objectif, solennellement acté par les gouvernements du monde, de contenir le réchauffement climatique en dessous de 2 °C. La raison de cette incapacité tient à la triple dépendance de nos sociétés (technique, économique, culturelle) aux énergies fossiles, qui en constituent un soubassement aussi diffus que puissant.

La science nous annonce qu’à ce rythme le pire est à craindre. Mais cela n’induit pas une fuite individuelle. Nous devons, au contraire, faire face collectivement. Constatant l’impossibilité actuelle de changer radicalement nos modes de vie et d’organisation, l'auteur de ce livre (le Professeur Zaccaï) nous engage néanmoins à suivre plusieurs voies réalistes d’adaptation et de réforme pour préparer un futur moins sombre.

Quels sont les éléments clés des projections climatiques ? Quelles sont les dynamiques en cours ? Quel est le rôle des différents types d’acteurs: politiques, entreprises, citoyens ? Quelles seraient les solutions les plus structurantes ? Voici les questions auxquelles la rencontre conférence du jour essayera de répondre.

L' intervention aura la forme d'une introduction au sujet, pour des personnes déjà sensibilisées, et sera suivie d’un échange avec les participants