Résumé

Little Food, c’est le nom d’une start-up bruxelloise qui a choisi de baser son business sur la consommation d’insectes.  C’est aussi la plus grande ferme urbaine d’Europe d’élevage de grillons. Comme dit par Maïté Mercier, co-fondatrice de Little Food, manger des insectes a une valeur écologique et un haut potentiel nutritionnel. En plus, il semble que le rendement protéique par rapport à la quantité de nourrissage soit bien plus élevé que d'autres viandes d’élevage.

Le concept de Little Food, Maïté Mercier et Raphaël Dupriez en ont eu une première idée en sortant de leurs études. Après avoir suivi une formation leur permettant de transformer leur idée en réel projet, ils ont rencontré un troisième associé, plus actif sur le volet environnemental.

Un crowdfunding leur a permis de valider une première fois leur activité, et ce en moins de deux semaines. L’association avec un quatrième partenaire leur a aussi permis de faire passer le projet en coopérative.

Comme nous l’a expliqué notre première oratrice, la société se situe tant au niveau de la production,  que de la préparation et la promotion.

Parmi les valeurs de la start-up, on retrouve l'économie circulaire, ce qui est cohérent quand on sait que ses grillons sont nourris avec des résidus d’huile de lin et de tournesol.  En ce qui concerne ses produits, Little Food propose aussi bien des insectes en « produits bruts » avec un effet fun et découverte, que des produits plus classiques et plus accessibles où le grillon est incorporé à d'autres aliments.

Plus d’informations : http://littlefood.org/

Notre deuxième oratrice à s’exprimer dans le cadre du salon Horecatel 2018 était Griet Daelemans. Après avoir travaillé pour un grand groupe, celle-ci a décidé de développé sa société, Karma Karma.

L’ambition de cette dernière? Proposer un petit-déjeuner équilibé on-the-go à base de flocons d’avoine, en combinaison avec différents fruits, fruits secs, ou chocolat.

Beaucoup de petits magasins sont déjà rentrés dans la dynamique, tels Bioplanet ou encore Delitraiteur. Le credo de Karma Karma, c’est d’être différent, et de faire les choses de façon différente.  Comme nous l’a expliqué Griet Daelemans, au sein de Karma Karma ils achètent eux-mêmes les ingrédients, et  travaillent avec des firmes de travail adapté pour le mixage, assurant ainsi une solution win-win. Le packaging a été voulu en papier, à la fois pour la facilité de recyclage face à l’utilisation trop importe du plastique actuellement, mais aussi parce que le papier permet de pouvoir verser de l’eau chaude dans le pot sans se brûler.

Plus d’informations : https://www.karmakarma.be/

 

Jennifer De Backer est ingénieur biochimiste de formation. Avec un tel diplôme, beaucoup de gens pourraient s’attendre à démarrer leur carrière dans le secteur pharmaceutique ou médical…ce n’est pas le cas de notre troisième oratrice qui a décidé de lancer sa gamme d’alcools.  Un projet qu’elle a pu développer après avoir participé au concours YEP Challenge qui stimulait le développement de projets innovants dans le secteur de l’alimentaire.  Après une campagne de crowdfunding, Jennifer De Backer a pu rencontrer un investisseur et a dès lors entamé sa stratégie marketing pour développer sa société Mirelys. La particularité de ces alcools ? Ils  forment des vagues pailletées lorsque l’on agite la bouteille. Une façon pour Mirelys de se démarquer de la concurrence. Ne pas vouloir plaire à tous, c’est aussi une leçon que nous a livrée Jennifer à la fin de son exposé.

Plus d’informations : http://www.mirelys.be/

 

Notre conférence s’est clôturée par l’intervention de Jean-Yves Wilmot, boulanger pâtissier  à l’origine de la Wil’ Ball.  Derrière ce concept, se cache en fait un dessert qui autorise les gens à jouer avec la nourriture.  Pour réinventer quelque peu l’entreprise familiale, Jean-Yves Wilmot a imaginé de créer ce dessert composée d’une sphère en chocolat composée de mousse, de petits tubes de coulis ou de crème, ainsi que de pots contenant différents ingrédients, ainsi qu’une nappe pour le dressage.

L’objectif ? Que chacun se crée son propre dessert en lançant la sphère, ou en la cassant d’une autre façon.  La Wil’Ball est un produit 100% belge, dans la mesure où la société fait vraiment appel à des acteurs locaux que ce soit au niveau des ingrédients (les œufs, ou encore le beurre proviennent d’exploitations juste à côté de la pâtisserie) ou encore des élements qui l’entourent. Ainsi, ce sont des comédiens locaux qui ont participé au tournage des vidéos promotionnelles de la Wil’Ball, et c’est une designeuse belge qui a imaginé le packing.  L’idée est vraiment d’avoir un produit haut de gamme point de vue qualité qui respecte les circuits courts. Le kit est livré sous forme congelée, ce qui évite aussi de devoir utiliser des conservateurs.

Plus d’informations : http://wilball.be/

 

 

Retrouvez la présentation de Little Food :


Découvrez aussi la présentation de Karma Karma :
Parcourez la présentation de Mirelys :

En ouverture de cette saison, nous vous proposions une réflexion autour des foodtechs, ces nouvelles start-ups alliant technologies et alimentation.

Un sujet très à la mode dans l’alimentation, tout comme les nouvelles sources de protéines que l’on retrouve dans les insectes par exemple, le développement de produits sains pour la santé ET attractifs, la réduction des déchets alimentaires, ou encore la dimension ludique de nos aliments. Un point commun à tout cela : la créativité !

Dans le cadre du salon Horecatel 2018, nous vous proposerons de découvrir 5 start-ups qui ont développé des produits créatifs leur permettant de se démarquer sur le marché agroalimentaire :

-       Do Eat, ces emballages 100% mangeables

-       Little Food, le plus grand élevage de grillons d’Europe

-       Karma Karma, un petit-déjeuner sain on-the-go à base de flocons d’avoine

-       Mirelys, une gamme d’alcools à vagues pailletées

-       La Wil’ Ball, un dessert ludique complètement Belge

Les orateurs du jour seront les suivants :

- Thibaut Gilquin, co-fondateur et gérant de Do Eat
- Maïté Mercier, co-fondatrice de Little Food
- Griet Daelemans, fondatrice de Karma Karma
- Jennifer De Backer, fondatrice de Mirelys
- Jean-Yves Wilmot, boulanger-pâtissier fondateur de la Wil’ Ball

Cette conférence est organisée en partenariat avec le salon Horecatel.

Logo Horecatel