Orateur(s)
Joseph D'Ippolito, Crowd'in
Résumé

Pour ce premier lunch de l’année 2015, le Forum accueillait Joseph D’Ippolito, fondateur de la plateforme en ligne Crowd’in. La thématique du jour ? Le crowdfunding, « une méthode alternative de financement de projets permettant de collecter des sommes – parfois très petites – auprès d’un très grand nombre de personnes. » Le principe est toujours le même : si l’objectif de financement est atteint, l’argent est versé aux porteurs du projet; dans le cas contraire, l’ensemble des contributeurs est remboursé. Ce modèle économique a été favorisé par la crise financière, le crise bancaire, le web2.0 et les réseaux sociaux.

 

Ainsi, il existe quatre catégories de crowdfunding : le don, la récompense, le prêt et l’investissement. Lors d’un don, l’internaute est poussé par des motivations sociales intrinsèques. Il n’attend rien en retour. Certains financements, quant à eux, donnent lieu à une récompense en nature (ex : place de concert, stickers, etc.). Lors d’un prêt, le crowdfunder se voit rembourser ultérieurement avec ou sans intérêts. Enfin, un internaute peut choisir d’investir via une prise de participation dans le capital de l’entreprise.

En Belgique, il n’est pas un financement réussi sans une campagne de crowdfunding bien ficelée. La culture du don n’étant pas aussi développée que dans certains pays, il s’agit de stimuler les internautes et avant tout son propre réseau.

 

La banque mondiale estime qu’en 2025 ce ne sont pas moins de 200 milliards de dollars qui seront levés. Quarante fois plus qu’en 2013 !

 

Consultez dès maintenant la présentation de Joseph D'Ippolito :

 


Les inscriptions pour cet événement sont clotûrées.

Dans un climat économique et social difficile, les épargnants hésitent à se diriger vers des valeurs boursières trop volatiles et à l’issue souvent incertaine sans véritable traçabilité. Les montants colossaux amassés sur les comptes d’épargne en témoignent. De plus, l’accès au financement pour les entreprises se complexifie suite à la frilosité du secteur bancaire, ce qui empêche, pour partie, leur développement. Un changement doit être opéré, tant envers les entrepreneurs que vers les investisseurs.

Le financement participatif – ou crowdfunding – s’est avéré être une solution de choix grâce notamment à l’essor du web 2.0 et à l’utilisation toujours plus intense des réseaux sociaux. En démocratisant le financement des PME à tout un chacun, le crowdfunding a rendu l’investissement plus transparent et plus efficace en impliquant chaque partie prenante dans une dynamique collaborative vertueuse.

Au travers de ce lunch-conférence, nous aborderons :

  • les grandes étapes historiques préfigurant l’avènement de la finance participative ;
  • les facteurs qui ont favorisé son essor ;
  • le poids du financement participatif dans le monde et en Europe ;
  • les modèles actifs à ce jour ;
  • les règlementations qui s’appliquent au crowdfunding ;
  • l’organisation d’une campagne de crowdfunding ;
  • la présentation de la plateforme Crowd’in ;
  • les témoignages de porteurs de projet ayant eu recours au crowdfunding

L’objectif de cette rencontre est de sensibiliser chacun à la finance participative en tant qu’innovation financière de choix, de présenter les méthodes et les outils qui permettent de déployer une campagne de levée de fonds sur le Web.