Orateur(s)
Jonathan Thonon, chargé de projet au Théâtre de Liège (projets multimédias et technologiques) et membre de Museomix.be
Résumé

Dans le cadre du hackathon e-tourisme organisé les 20 et 21 mars, LUXEMBOURG CREATIVE proposait une rencontre sur les expériences et les pratiques digitales dans les secteurs touristique et culturel.

 

Notre orateur, Jonathan Thonon est revenu sur l’importance d’impliquer les technologies culturelles dans toutes les actions menées par une institution. Ce dernier est revenu sur une trilogie extrêmement importante : médiation, communication et création.

La médiation peut se définir comme le rapport que l’institution entretient avec le visiteur, une relation qui ne cesse d'évoluer. Aujourd’hui, le visiteur gagne en autonomie. Grâce par exemple à diverses applications mobiles, des bornes interactives, etc., il peut lui même gérer sa visite. La communication de l’institution se transforme également avec l’arrivé des réseaux sociaux. Pour que l’articulation entre communication et médiation soit efficace, le contenu doit être adapté à son média (en favorisant par exemple les photos, les vidéos, etc.), le storytelling doit être travaillé et les interactions doivent autant que possible être en lien avec l’actualité. Dans le contexte actuel, la création d’une expérience transmedia est à favoriser. La dernière composante, la créativité, est également extrêmement importante. L’application des Jardins de Versailles par exemple permet aux visiteurs de voir sur leur smartphone les rouages des fontaines, des lieux généralement interdits au public.

 

A travers la présentation ci-dessous, nous vous invitons à découvrir des applications innovantes à se réapproprier. 

 

 

La singularité de la nouvelle révolution que nous vivons actuellement (notamment mobile et interactive) est qu’elle s’opère de manière considérablement décentralisée, offrant au public les capacités de générer de nouveaux usages. L’enjeu est grand, pour la culture et le tourisme, de s’approprier les nouvelles technologies et d’intégrer ce champ de mutations pour inventer les dispositifs qui, demain, régiront l’ensemble de nos pratiques culturelles. Cela passe, inévitablement, par la création de nouveaux métiers et la définition de nouvelles stratégies. 

Réseaux sociaux, applications mobiles, réalité augmentée, dispositifs interactifs, technologies de communication sans fils (RFID, NFC, Ibeacon, etc.) doivent aujourd’hui intégrer les stratégies digitales mises en place au sein des institutions culturelles et touristiques avec pour objectif final, l’enrichissement et l’articulation des pratiques de communication, de médiation et de création.

Le Forum accueillera Jonathan Thonon, chargé de projet au Théâtre de Liège (projets multimédias et technologiques), membre de Museomix.be et collaborateur scientifique à l’Université de Liège (Arts du Spectacle). Lors de cette conférence, il s’appuiera sur une série d’exemples pour illustrer les différents moyens de transférer le potentiel d’innovation des technologies digitales et mobiles aux champs de la culture et du tourisme.


Cette rencontre est organisée dans le cadre du Green hub et de son hackathon.