Orateur(s)
Candice Leloup, CEO et co-fondatrice de Green SURF
Résumé

En 2050, nous serons 9,6 milliards d’habitants. Les hommes sont de plus en plus nombreux, alors qu’il y a de moins en moins de terres arables. Face à ce monde en mutation, l’agriculture urbaine peut représenter une opportunité. Mais qu’est-ce que l’agriculture urbaine, au fond ? S’il n’y a pas de définition exacte, on peut la voir comme la culture de plantes et l’élevage de petits animaux, avec une transformation des produits et une distribution en ville. Elle reconnecte aussi la vile à la nature et ses fonctions nourricières. L’agriculture urbaine peut avoir de nombreux visages : des potagers collectifs aux fermes les plus technologiques et les plus visionnaires.

Candice Leloup, CEO de Green SURF, nous a présenté quelques exemples de projets :

-       Milan : Pour revaloriser les friches de l’Expo Universelle de Milan, Green SURF  a planché avec des architectes et bureaux d’étude sur le projet « The Youth Village Farm ». L’idée ? Des logements étudiants avec une ferme indoor et une production destinée au restaurant étudiant et à la vente extérieure

-       Leuze en Hainaut : travail sur 40 hectares pour mettre sur pied un éco-quartier qui ramène de l’activité économique

-       Revalorisation de friches industrielles sur le site de l’ACEC à Herstal

-       Projet de production hydroponique aux Seychelles à proximité des grands hôtels touristiques (construction de la ferme par un ingénieur agronome, production sur place pour éviter des aller-retours en avion)

Pour conclure son exposé, Candice a démontré que l’agriculture urbaine présentait des plus-values du point de vue écologique, social, et économique (voir slides ci-dessous).

 

Découvrez la présentation de Candice Leloup (Green Surf) :

Nous sommes dans un monde en mutation : la population mondiale ne cesse d’augmenter, or les ressources diminuent. L’alimentation de la ville est dépendante de l’arrivée des camions de livraison – et quid en cas de catastrophe ?

L’agriculture urbaine propose de reconnecter la ville et la nature avec un certain nombre d’avantages :

-       Plus de sécurité alimentaire

-       Une exploitation positive des surfaces en friche

-       Une réponse aux besoins alimentaires des villes

-       Une valeur ajoutée pour l’immobilier

-       Une réflexion intéressante pour les entreprises et leurs démarches RSE

 

A travers son exposé, Candice Leloup, CEO et co-fondatrice de Green SURF, nous présentera différents exemples de projets menés par la spin-off en matière de revalorisation de terrains en friche, comme l’Expo universelle de Milan, mais aussi de cultures agronomiques en entreprise, ou encore de solutions d’hydroponie à destination des restaurateurs. Vous comprendrez donc mieux l’intérêt de l’agriculture urbaine, et cernerez sans doute la complémentarité qu’elle peut avoir avec les grandes cultures.