Orateur(s)
Dorothée Goffin (Smart Gastronomy Lab), Jacques-Olivier Vandenhende (Youmeal), Rudy Beaufils (MangeonsMalin.be), et Fabian Richard (O Miam TV)
Résumé

Notre première oratrice était Dorothée Goffin,  Docteur en Sciences agronomiques à l’Université de Liège et co-fondatrice et directrice du Smart Gastronomy Lab.

En introduction de son exposé, elle nous a expliqué que les footechs n’étaient pas à résumer QU'aux nouvelles technologies. En effet, on observe en son sein un clash entre l’utilisation des nouvelles technologies et le besoin de revenir à quelque chose de plus ancien, de plus authentique.
Notre première oratrice a dégagé 6 tendances au sein des foodtechs :

1)   La production responsable
Dans cette sphère, on retrouve des plateformes qui donnent accès à des produits locaux pour mieux manger dans une vie où on n’a pas le temps de consulter chaque producteur (c’est par exemple le cas de Mangeons Malin, ou du supermarché parisien La Louve créé par les consommateurs) ; aussi des nouvelles technologies qui facilitent l’agriculture urbaine ; la culture de produits lointains qu’on ramène en Belgique (comme le quinoa, le safran ou la spiruline) ; ou encore la lutte contre le déchet avec différentes initiatives et applications mobiles.

2)   Les nouveaux aliments
Les nouveaux aliments, ce sont les microprotéines, les microalgues, les insectes, les protéines végétales qui remplacent les  protéines animales, la viande créée à partir de cellules souches,…
Le défi pour ces aliments est de les faire accepter et de les intégrer dans l’alimentation

3)   La nutrition personnalisée
On assiste à l’émergence de produits futuristes et d’applications pensés en fonction des besoins propres à chaque individu.
C’est le cas de Soylent qui propose un repas sous forme liquide adapté à la personne d’un point de vue nutritionnel.
Tout cela pose la question du plaisir, des échanges liés à l’alimentation…

4)   Les livraisons et plats à la demande
Il y a beaucoup d’exemples, qu’il s’agisse de boxes, de food trucks, …
Certaines initiatives liées à la silver économie émergent aussi comme « Nos grand mères ont du talent » qui permettent d’allier les nouvelles technologies au côté terroir et recettes de grand-mères.

5)   La technologie en cuisine
On retrouve dans cette catégorie tout ce qui est impression 3D alimentaire, ou encore la Smart Kitchen avec la gestion des déchets via son propre frigo, des fourchettes qui vibrent lorsque l’on mange trop vite,…

6)   Le média culinaire

Ce sont par exemple toutes les plateformes qui donnent accès au savoir, aux gestes des professionnels en matière de cours de cuisine (comme par exemple O Miam TV).
Selon Dorothée Goffin, il y a encore beaucoup d’innovation à faire dans le secteur, et la Wallonie devrait se positionner encore plus face à ce sujet.

Plus d’infos : www.smartgastronomy.be

Dans une seconde partie, Rudy Beaufils est venu présenter la plateforme MangeonsMalin.be.
Ce site permet aux consommateurs de commander facilement des produits locaux de la Wallonie.
L’avantage est de bénéficier de produits sains, du terroir, et de qualité
L’initiative encourage l’économie locale et agit comme facilitateur des circuits courts
Pour le producteur, Mangeons Malin agit comme logisticien pour la livraison et lui permet de se consacrer à son cœur de métier. Mangeons Malin agit aussi au niveau de la relation commerciale avec ses partenaires Li Terroir et Topino.
Comme l’a souligné Monsieur Beaufils, le prix final est vraiment décidé par le producteur.
Depuis 2015, Mangeons Malin a touché plus de 400 clients qui ont commandé au moins une fois.
Aujourd’hui, l’enjeu est de redynamiser les points de retrait, mais aussi de développer la livraison et entreprise et l’association avec les gîtes ruraux.

Plus d’infos :  www.mangeonsmalin.be

C’est Jacques-Olivier Vandenhende qui a clôturé les présentations de notre conférence de lancement.  Il nous a tout d’abord expliqué qu’il y a une prise de conscience accrue que l’alimentation a un impact sur l’environnement.
On observe aussi une augmentation de la proportion de personnes allergiques dans le monde. Les producteurs doivent s’adapter à ce fait, et à la législation relative. Or, selon l’AFSCA, 40% des acteurs de la restauration ne sont pas en règle par rapport à l’obligation d’informer les consommateurs sur ces allergènes. D’un autre côté, on remarque aussi une perte de confiance des consommateurs suite à de nombreux scandales (les lasagnes au cheval, les œufs au fipronil,…)
C’est dans ce contexte qu’a été créée la spin-off Youmeal qui a développé un logiciel de calcul des informations alimentaires, associé à une base de données alimentaire.
L’avantage est que Youmeal peut ainsi vérifier la qualité des informations via des algorithmes, et enrichir les données à partir de valeurs existantes.
Après avoir analysé une recette de béchamel de différentes compositions, notre troisième orateur a conclu en positionnnant Youmeal comme un outil aidant les professionnels à faire des choix concrets au jour le jour.

Plus d’infos : www.youmeal.eu

Découvrez la présentation de Dorothée Goffin (Université de Liège - Smart Gastronomy Lab) :

 

 

 

Parcourez aussi les slides proposés par Rudy Beaufils (Mangeons Malin) :

 

 

Consultez la présentation de Jacques-Olivier Vandenhende (Youmeal) :

Manger autrement, tel pourrait être le résumé du phénomène Foodtech ! Derrière ce terme anglais, se cache en fait tout un écosystème d’entreprises innovantes alliant le numérique à l’alimentation, sa production et sa distribution.
Ce 26 septembre, nous vous proposerons de dresser un panorama de ces différents types de foodtechs, en compagnie de Dorothée Goffin, directrice du Smart Gastronomy Lab.

Parmi celles-ci, on retrouve ce qu’on appelle la Food Science, soit toutes les innovations apportées par la science.
C’est ainsi que s’est développée la spin-off Youmeal, qui propose aux professionnels de l’horeca une analyse en ligne rapide et complète de leurs recettes afin de fournir la liste des allergènes, les valeurs nutritionnelles et l’impact environnemental. Jacques-Olivier Vandenhende, son CSO, sera présent pour vous présenter ce projet.

Rapprocher producteurs et consommateurs, c’est aussi un des objectifs des foodtechs qu’a très bien compris MangeonsMalin.be. A partir de son site Internet, cette coopérative propose la livraison de plus de 1400 produits équitables et locaux de 100 producteurs dans toute la province de Luxembourg. Son référent, Rudy Beaufils, sera présent pour vous parler de cette initiative intéressante.

Et parce que qui dit alimentation, dit aussi restauration,  vous pourrez découvrir la nouvelle plateforme O Miam TV qui met en ligne des recettes de cuisine directement réalisées par des cuisiniers de nos régions, en compagnie de Fabian Richard, directeur marketing.

Les présentations seront clôturées par un cocktail de networking.

Cet événement est organisé en collaboration avec la CCILB.

Logo CCILB