Orateur(s)
Bernard De Myttenaere (ULB - IGEAT)
Résumé

Dans une première partie, notre orateur Bernard De Myttenaere, chercheur à l'Université libre de Bruxelles a présenté le contexte du tourisme en Wallonie, qui correspond plus à un tourisme d’excursionnisme que de séjour. On peut évoquer plusieurs raisons qui poussent les acteurs de l’hébergement à aller vers les labels environnementaux :

-       Réduire les coûts d’exploitation, la facture énergétique

-       Fidéliser la clientèle

-       Améliorer l’image de marque de l’entreprise et attirer de nouveaux marchés

-       Renforcer la culture d’entreprise et la motivation du personnel

-       Anticiper des normes environnementales de plus en plus coercitives

Il existe deux familles de labels environnementaux :

-       Les labels certifiant un système de management environnemental (SME)

-       Les éco-labels certifiant la performance environnementale d’un produit ou d’un service

 

Après avoir montré les spécificités de chacune de ces familles de labels et la situation en Wallonie, notre orateur s’est intéressé aux freins et facteurs d’adhésion à un label tels que la disponibilité de l’organe administratif, la qualité et le coût de l’accompagnement méthodologique ou encore la reconnaissance internationale ou régionale.

En conclusion, il reste encore beaucoup à faire pour sensibiliser les touristes au tourisme durable, même si ceux-ci s’y intéressent de plus en plus. Poursuivre et amplifier l’aide publique aux prestataires touristiques semble aussi une priorité, pour les accompagner au niveau des processus de labellisation.

 

Retrouvez le Powerpoint de Bernard De Myttenaere (ULB) ci-dessous :

 

 


Depuis les années 1990, les processus de labellisation se sont fortement multipliés dans le secteur du tourisme. Si le niveau d'adhésion des entreprises touristiques demeure encore faible aujourd'hui, on constate que ces différents labels ont été investis principalement par le secteur hôtelier.
Cette diversité d'outils de labellisation amène parfois une confusion chez les opérateurs et les touristes et répondre à la question "Quel label choisir ?" peut se révéler être un véritable parcours du combattant.

Notre orateur, Bernard De Myttenaere, chercheur à l'ULB, nous fera part de son expérience de travail sur les labels, notamment Clé Verte et EMAS.
Au cours de sa présentation, il essayera aussi de déconstruire petit à petit l'opposition parfois frontale qui est faite entre marketing et authenticité en ce qui concerne les labels verts dans le secteur de l'hébergement.