Orateur(s)
Bernard Tychon (ULg- Arlon Campus Environnement), Paul Bertaux (AgrOptimize), Adrien Petitjean (Drone Agricole)
Résumé

Après avoir rappelé le contexte et la définition de l’agriculture de précision, Bernard Tychon, responsable du Groupe de Recherche en Agrométéorologie à l'ULg, a présenté les objectifs de celle-ci, notamment sur le plan agronomique, environnemental et économique.  Malgré les multiples avantages que cette forme d’agriculture présente, encore très peu  d’agriculteurs y ont recours. Cela s’explique surtout par le prix de l’investissement de départ, ainsi que le bénéfice qui est difficilement estimable.  Pour pouvoir se développer rapidement, l’agriculture de précision va devoir rencontrer une série de besoins, notamment en matière d’outils et de conseils.

 

Dans une seconde partie, Paul Bertaux, CEO d’AgrOptimize, a présenté cette jeune spin-off constituée le 22 mars 2016 à l’intiative de l’Université de Liège.  Très proche du monde académique, AgrOptimize a déjà constitué plusieurs partenariats (notamment le LIST et Drone Agricole), et a une ambition commerciale européenne et nord-africaine. Son produit, PhytoProTech, consiste en un outil d’aide à la décision pour protéger les plantes contre différentes maladies.  Le principe ?  Traiter ce qu’il faut,  là où il le faut et quand il le faut !

 

Enfin,  Adrien Petitjean, géomaticien au sein de Drone Agricole, nous a parlé de cette société qui édite des outils d’aide à la décision et d’agriculture de précision intégrant des modèles développés conjointement avec l’Ulg.  Pour collecter ses données, Drone Agricole effectue des prises de vue via des capteurs multispectraux. Les outils les plus utilisés sont les drones et l’ULM. Après avoir récupéré les données, la société les traite et peut ainsi fournir des conseils adaptés aux agriculteurs.

 

Découvrez la présentation de Bernard Tychon (ULg) :

 

Parcourez la présentation de Paul Bertaux (AgrOptimize) :

Consultez la présentation d'Adrien Petitjean (Drone Agricole) :

L’agriculture de précision aide les exploitants à mieux valoriser les ressources agricoles. C'est ce qu'expliquera dans une première partie Bernard Tychon, responsable du Groupe de Recherche en Agrométéorologie à l’Université de Liège. Il abordera aussi les principales raisons de son faible degré d'application sur le terrain.

Pourtant de jeunes start-up innovantes proposent de nouveaux services d’aide à la décision dans le secteur agricole. La toute jeune spin-off arlonaise AgrOptimize se distingue par son approche collaborative originale entre le monde de la recherche et le secteur agricole. Paul Bertaux, son CEO, expliquera comment l'entreprise développe des outils économiquement rentables et environnementalement pertinents. Ainsi le premier service commercialisé vise l’optimisation de la gestion phytosanitaire en grande culture.

Dans une troisième partie, la parole sera donnée à Drone Agricole. Dans le but d’améliorer la productivité des cultures tout en respectant les nouveaux enjeux environnementaux, cette société a mis en place des outils d’aide à la décision pilotant les apports azotés sur blé et colza. Adrien Petitjean, géomaticien, vous présentera ces solutions innovantes alliant nouvelles technologies, agronomie et télédétection.