Orateur(s)
Laurence Cordonnier (Crocus Marketing / CoCoReCo), Michel Bourgeois (Dbcreation), Sabine Vandermeulen et Kévin Hazard (FTLB)
Résumé

« On est plus fort ensemble », ou « Parler ensemble de la même façon », tel pourrait être l’un des slogans de la marque Ardenne.  C’est à l’initiative de la Fédération Touristique du Luxembourg belge (FTLB), ainsi que de nombreux partenaires belges et luxembourgeois, que s’est fait ce regroupement d’Ardennais afin de booster la performance de la destination touristique de l’Ardenne.  Pour cela, comme nous l’a expliqué Sabine Vandermeulen, directrice de la FTLB, il fallait réaliser une synthèse des valeurs communes du territoire telles que l’enchantement, la nature, les ressources naturelles, ou encore le côté humain. Avec un fil conducteur : l’écotourisme et le développement durable. Kévin Hazard, chargé de projets au sein de la FTLB nous a présenté la stratégie marketing intégrée du collectif ainsi que les outils marketing développés à destination des adhérents, à savoir :

1)   Un guide de marque 

Elaboré à partir du profil identitaire, un univers chromatique a été choisi, composé d’une vingtaine de couleurs différentes. Pour traduire les valeurs de la marque, un code sémantique a aussi été proposé, avec un accent mis sur les notions de bien-être, d’authenticité, d’imagination, ou encore de partage, …

2)   Un guide de l’adhérent et les référents territoriaux

L’objectif pour la marque Ardenne est vraiment de faire passer les adhérents qui sont au départ plutôt passifs vers le stade de réels acteurs de la marque qui communiquent sur ses actions.

Plus d’informations dans les slides ci-dessous ou sur le site http://www.marque-ardenne.com/

 

A l’instar de Steve Jobs,  qui se présentait habillé en jeans et col roulé, tel qu’il était, notre duo Laurence Cordonnier (CoCoReCo-Crocus Marketing) et Michel Bourgeois (Dbcreation) a introduit une première réflexion sur le thème des marques et de la communication : il est important de revenir à qui on est, et d’aller chercher ce qui est intéressant dans son parcours personnel.

« Et si votre entreprise était un bouquet de fleurs, de quoi serait-il composé ? »

C’est la question que nos orateurs ont posé aux participants afin de mettre en évidence la nécessité de réfléchir aux choses de façon différente. Si on veut réinventer sa marque, il est important de la penser autrement. En prenant l’image de l’arbre, on se rend compte que l’essentiel se trouve dans les racines. Les racines de l’arbre correspond en termes d’image à « qui sommes nous vraiment ». La définition de qui on est constitue le travail principal, la partie visible de l’arbre c’est l’étape d’après avec une réflexion sur la charte graphique, la communication,…

Sur base d’une expérience vécue par tous les participants, notre duo a rappelé que le contexte dans lequel le message était délivré avait beaucoup d’importance, ainsi que les éléments suivants : le référentiel commun, la quantité d’informations à délivrer, l’utilisation des stéréotypes (à éviter ou alors on joue à fond cette carte), s’adresser à la bonne cible, les représentations mentales – l’image de marque, la présence de rebondissements ou non,  et surtout arriver à mettre les gens en mouvement.

Après avoir détaillé les composantes du marketing éthique au sens où ils l’entendent, nos orateurs ont expliqué que l’univers d’une marque comprenait plusieurs dimensions formant le « design global ». : l’ADN de cette marque, son visuel, le lieu (surface commerciale, stand pour un salon, accueil des gens), le ton et les mots, ou encore l’utilisation des 5 sens…

Lorsque l’on veut procéder à un changement dans notre communication mais que l’on obtient des résistances, on peut se demander comment convaincre les non convaincus, ou s’il faut vraiment convaincre la personne opposée au changement.

En résumé, 5 points-clés se sont dégagés de cette matinée :

1)   Bien se connaître

2)   Identifier les codes de son secteur (et choisir de s'y conformer ou pas ; choisir de bousculer les codes à certains moments, ou tout le temps !)

3)   L’image de marque est essentielle (à partir de quoi doit-on se réinventer ?)

4)   Susciter l’adhésion et s’interroger sur les motivations que l’on a

5)   S'autoriser à voir les choses autrement

 

Plus d’informations dans les slides sur les slides ci-dessous ou sur les sites https://www.dbcreation.be/ et http://www.cocoreco.be/

 

 

Découvrez la présentation de la Marque Ardenne faite par Sabine Vandermeulen et Kévin Hazard (FTLB) :

 

 

Retrouvez aussi les slides de présentation du duo Dbcreation/Crocus Marketing-CoCoReCo :

L'Ardenne, c'est autant la tête dans les étoiles que l'Histoire (avec un grand H), c'est à la fois la majesté du cerf et l'ardeur du sanglier, mais c'est aussi et surtout un territoire constellé de PME. Parmi elles, on retrouve des entrepreneurs-nés, des artisans aux mains d'or, des self-made-men, des timides qui se soignent, des wonder-women aux mille projets, des inventeurs fous...

Et c'est justement pour tous les chefs d'entreprises qui souhaitent (ré)enchanter leur communication externe que ce workshop est organisé.

Au menu de cette demi-journée:

- En apprendre plus sur la marque Ardenne, cette marque transfrontalière développée par la FTLB et ses partenaires belges et luxembourgeois. Son objectif ? Renouveler l'image de l'Ardenne, et ouvrir avec conviction le chantier d’une attractivité commune pour cette destination autrefois morcelée sur plusieurs pays et régions. Pour cette première intervention, nous aurons dès lors la chance d'accueillir Sabine Vandermeulen, directrice de la FTLB, et Kévin Hazard, chargé de projets au sein de la FTLB

- Découvrir comment l'identité d'une entreprise peut constituer la base d'une marque inspirante
- Comprendre les enjeux d'une communication claire, cohérente et différente
- Un moment d'échange sur vos problématiques concrètes de communication
- Identifier au sein de votre propre entreprise les éléments que vous pourriez valoriser à travers votre communication externe

Avec le duo dbcreation (studio de design global) et Crocus Marketing (marketing éthique et création de marques), vous découvrirez qu'en Ardenne, on peut faire de la créativité stratégique et bousculer les conventions pour renforcer la durabilité et l'impact émotionnel des projets de communication.

Si l'idée de faire des choses sérieuses sans vous prendre au sérieux vous inspire, venez challenger votre communication lors de ce workshop entre Ardennais !