Orateur(s)
Alain Hambuckers (ULg) et Marc Lomba (ARSIA)

 

Les incertitudes liées au climat (son évolution, ses causes et conséquences) sont nombreuses, mais il est généralement admis que les changements climatiques ont un effet direct sur l’habitat et les mouvements des hommes, des animaux, des agents pathogènes et de leurs vecteurs éventuels.

Notre époque est marquée par un accroissement sans précédent de la démographie humaine et de l’élevage, mais également des crises sanitaires liées aux maladies émergentes. Les changements sociaux et environnementaux, l’intensification des voyages et des échanges commerciaux aboutissent à une diffusion plus rapide de ces maladies et amplifient leurs impacts sanitaires et économiques. Citant Peter Black, chercheur australien et expert scientifique de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), auteur d’une étude publiée à l'occasion de l'assemblée générale de l’OIE en 2009 : « d'une manière générale, la pression sur l'écosystème augmente et les maladies infectieuses émergentes sont un symptôme d'une planète stressée ».

Cette étude a attiré l’attention de la communauté internationale sur l’émergence de nouvelles maladies animales, dont certaines sont transmissibles à l'homme. D’autres ouvrages scientifiques suggèrent que l’influence du climat sur la santé des végétaux se traduit principalement dans le recensement des dégâts dus aux maladies végétales, leur distribution géographique et l’efficacité des stratégies déployées pour les contrôler. Ils en prévoient une accentuation dans les prochaines décennies. Ce sont surtout les espèces qui sont déjà menacées par leur faible nombre ou la raréfaction de leur habitat, ou celles qui montrent des exigences assez strictes par rapport à leur tolérance aux conditions climatiques, qui auront le plus à souffrir. Les écosystèmes se déplacent, chaque animal cherchant à « suivre » son bol alimentaire, tandis que les végétaux se « déplacent » aussi, se développant mieux là où les conditions climatiques restent propices à leur croissance.

En quoi le réchauffement climatique risque-t-il donc de porter atteinte à la biodiversité ?

Inscription gratuite mais souhaitée : m.lahaye@province.luxembourg.be

Cette conférence est organisée dans le cadre des Mardis du Développement Durable par la Cellule Développement Durable de la Province de Luxembourg et l'Université de Liège et son Campus Environnement d'Arlon.