Orateur(s)
Dominique Allard (Fondation Roi Baudouin), Catherine Guisset (Prométhéa), Nathalie Bergeret (Confédération de la Construction Wallonne), Véronique Van de Voorde (Musée du Folklore de Mouscron)
Résumé

C’est un message très positif en ce qui concerne la philanthropie et le mécénat en Belgique qu’a délivré notre premier orateur du jour, Dominique Allard, directeur de la Fondation Roi Baudouin.  En effet, depuis plusieurs années, on constate une augmentation des dons, et une croissance des fondations d’utilité publique, ainsi que des fonds établis au sein de la Fondation Roi Baudouin. En termes de dons, la culture et le patrimoine arrivent en cinquième position parmi les préférences des citoyens, assez loin derrière la médecine et la recherche, les actions humanitaires, la lutte contre la pauvreté et l’environnement. Bonne nouvelle pour la culture : de 1,5 pour cents,  elle est passée à 10 pour cents  en trois ans. Après avoir rappelé le rôle de la Fondation et ses différents instruments, Dominique Allard a conclu son exposé en insistant sur trois éléments clés pour le mécénat.


1 ) Celui-ci doit reposer sur un leadership

2) Sa stratégie doit être réfléchie et formalisée. La continuité est aussi un gage de réussite ; si l’on change trop vite, on n’inspire pas confiance.

3) Il faut trouver la juste place du mécène : pas débordante, mais qui lui permette de l’impliquer dans la dynamique des projets

Dans une deuxième partie, Catherine Guisset, senior manager au sein de l’asbl Prométhéa, a rappelé la définition du mécénat d’entreprise. Celui-ci se conçoit comme un soutien en numéraire, en produit ou en compétence, pour un projet présentant un intérêt général bénéficiant à la collectivité, avec des contreparties limitées pour le « donateur ». Il est à distinguer du sponsoring (plus commercial) et de la philanthropie (qui concerne beaucoup plus l’individu que l’entreprise). Actuellement, c’est le mécénat financier qui est le plus important parmi les entreprises engagées au sein de l’asbl, même si les autres types de mécénat tendent à augmenter.
Notre deuxième oratrice nous a présenté différents exemples de collaborations entre entreprises et institutions culturelles. Citons par exemple l’entreprise Samaca ayant fourni des ardoises espagnoles pour recouvrir le colombier de l’abbaye de la Paix Dieu et former des futurs couvreurs, ou encore le bureau d’architectes Art & Build qui a réalisé une maquette assez importante pour le musée Horta.

 
Nathalie Bergeret, directrice emploi-formation pour la Confédération de la Construction Wallonne, était présente pour témoigner d’une action de mécénat menée par son institution à l’occasion des 20 ans de celle-ci. La Confédération s’est en effet impliquée pour rénover le mur d’enceinte du Château de Lavaux Sainte-Anne. Un travail qui a nécessité de former les ouvriers à des techniques adaptées à ce type de patrimoine.  Il n’est pas toujours facile de convaincre les entreprises et fournisseurs de matériaux pour participer à ce genre d’actions, or la Confédération a pu compter sur l’énergie de bon nombre d’entreprises de son réseau qui ont travaillé et ce, même durant une période d’activité dense pour le secteur de la construction.


Nous avons également pu prendre connaissance du témoignage de Véronique Van de Voorde, conservatrice du Musée de Folklore de Mouscron. Créé en 1953, ce musée ne disposait à la base pas de bâtiment classé, ni de collections pourves d’œuvres d’art et de trésors. Une difficulté dès lors pour attirer le mécénat. Aujourd’hui, le musée est en cours d’agrandissement. Avec comme projet de passer de 400 à 1700 mètres carrés. Au fur et à mesure des années, le Musée a été reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, et a bénéficié du soutien de la Fondation Roi Baudouin pour quatre projets :
-       Regards et paroles d’architecture (inventaire du patrimoine architectural de l’entité, publications, conférences,…)

-       Leux sans frontière (en collaboration avec trois écoles de la région)

-       Passe mémoire, garde-terroir (intergénérationnel)

-       Chantier des collections

 

 

Retrouvez les slides de Dominique Allard  (Fondation Roi Baudouin) :

Découvrez la présentation de Catherine Guisset (Prométhéa) :
Parcourez les slides de Nathalie Bergeret (Confédération de la Construction Wallonne) :
Consultez aussi la présentation de Véronique Van de Voorde (Musée de Folklore de Mouscron) :
Entreprises et acteurs culturels sont liés, et pourtant souvent présentés comme étant à l’opposé l’un de l’autre. Est-ce vraiment le cas ? Depuis longtemps, les actions culturelles font l’objet de subventionnements, dont le mécénat, qu’il soit public ou privé.
Dominique Allard, directeur à la Fondation Roi Baudouin, introduira la journée et abordera le thème du mécénat en général et celui en faveur du patrimoine en particulier.

Pour parler de cette thématique, il était naturel de convier Prométhéa, l’institution de référence en matière de mécénat d'entreprises. Catherine Guisset, Senior Manager, nous expliquera dans une première partie les enjeux liés au mécénat, et ses différentes formes.

En effet, on pense souvent au soutien en numéraire, mais saviez-vous que diverses entreprises de nos régions soutiennent des initiatives par du mécénat de compétences ou de produits voire se groupent sous la forme de collectifs ?
C’est notamment le cas de la Confédération de la Construction Wallonne, à qui l’on doit la restauration du mur d’enceinte du Château de Lavaux-Sainte-Anne. Nathalie Bergeret, directrice emploi-formation-communication de l’institution, sera présente pour témoigner de ce projet ainsi que des diverses initiatives menées en ce sens par la Confédération.

Et qu’en est-il des institutions qui ne bénéficient pas de bâtiments classés ou de collections prestigieuses ? Les subventions reçues dans leur cas sont-elles des actions « à sens unique » ? Comment peuvent-ils démontrer leur intérêt au secteur privé ? Nous aborderons ces questions en compagnie de Véronique Van de Voorde, conservatrice du Musée de Folklore de Mouscron, qui a bénéficié à plusieurs reprises du soutien de la Fondation Roi Baudouin dans le cadre de différents programmes.

La conférence sera suivie d’un lunch de networking.

Cette conférence est organisée en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin et le Musée en Piconrue de Bastogne.

Logo Fondation RBLogo Musée en Piconrue